Les pathologies et l'ostéopathie

Anatomie du nerf sciatique

sciatique sciatalgie osteopathe versailles chanties 78000

Présentation du nerf sciatique

De part et d'autre des vertèbres partent des racines de nerfs provenant de la moelle épinière. Le nerf sciatique provient des racines L4 L5 S1 S2 S3.

C'est le nerf le plus long et le plus gros de tout le corps.

Trajet du nerf sciatique

  • Il sort du bassin par le foramen infra-piriforme et se situe alors entre le muscle piriforme au dessus et jumeau supérieur au dessus.
  • Il se dirige en bas et en dehors.
  • Il parcourt ensuite la gouttière ischio-trochantérienne

Terminaison du nerf sciatique

Il se divise au niveau du genou en deux nerfs

  • Nerf tibial
  • Nerf fibulaire commun

Rôles du nerf sciatique :

C'est un nerf mixte, à la fois sensitif et moteur.

  • Marcher sur les talons (racine L5) et sur la pointe des pieds (racine S1)
  • Relever le pied et le gros orteil (L5)
  • Abaisser le pied (S1)

Sciatique ou sciatalgie, qu'est ce que c'est ? Quelles différences ?

La sciatalgie (ou névralgie sciatique) correspond à une douleur au niveau du nerf sciatique. Elle peut être due à une compression, irritation, traction ou lésion du nerf sciatique. 

Le mot "sciatique" est souvent utilisé pour définir la sciatalgie par compression discale mais sort souvent de la bouche des femmes enceintes qui se plaignent d'une douleur du nerf sciatique par compression au niveau de sa sortie du bassin, c'est en réalité la sciatalgie de la femme enceinte.

Symptômes de la sciatalgie

  • Douleur vive qui part du dos ou de la fesse, qui descend à l'arrière de la cuisse et qui peut se prolonger jusqu'au pied
      • Si la racine L5 est atteinte, la douleur se situe à l'arrière de la cuisse, descend sur le côté externe du genou et de la jambe pour se finir sur le dessus du pied et l'hallux (gros orteil)
      • Si la racine S1 est atteinte, la douleur se situe à l'arrière de la cuisse puis à l'arrière du genou, le long des mollets et du tendon d'Achille, du talon puis se prolonge à la plante et au bord externe du pied jusqu'aux derniers orteils.
  • La douleur est généralement unilatérale, c'est-à-dire qu'elle ne touche qu'une jambe.
  • Paresthésies avec perturbations de la sensibilité : sensation de brûlures, fourmillements ou de décharges électriques sur le trajet du nerf.
  • Parfois faiblesse avec perte de force de la jambe atteinte
  • Douleur augmentée la nuit en position allongée (dans les cas de sciatique lié à une hernie discale)
  • La douleur est majorée à la toux, l'éternuement ou lors des efforts de poussée.

Les formes graves de sciatique

Ces formes sont rares mais doivent nécessiter impérativement un avis médical !

  • Syndrome de la queue de cheval : il associe des
    • troubles de sensibilité de la jambe
    • Troubles de sensibilité au niveau du périnée avec ce qu'on appelle une anesthésie en selle (sensation de moins bien sentir quand on s'essuie aux toilettes)
    • Troubles sphinctériens urinaire et rectal : difficultés à uriner, incapacité à se retenir d'uriner, etc
  • Sciatique paralysante : impossibilité d'effectuer certains mouvements avec la jambe. L'appui à la marche est très difficile voire impossible.
  • Sciatique hyperalgique 

Diagnostic de la sciatalgie et sciatique

Le diagnostic de la sciatique se fait souvent sur la clinique, en revanche affirmer la cause est permise par l'imagerie.

Clinique

  • Interrogatoire avec mise en évidence de la douleur type de sciatique
  • Observation du membre
  • Testing de la sensibilité
  • Testing des Réflexes Ostéo Tendineux (ROT)
  • Testing de la force musculaire

Imagerie

  • Radiographie 
  • Scanner
  • IRM

Causes de la sciatalgie - sciatique

Les causes de la sciatalgie sont tous les phénomènes qui peuvent être source de compression ou d’inflammation du nerf sciatique.

  • La hernie discale au niveau du disque entre L4-L5 ou L5-S1 peut provoquer ce qu'on appeler un conflit disco-radiculaire, c'est-à-dire que le disque (petit coussin amortisseur entre les vertèbres) peut déborder et comprimer une des racines du nerf sciatique. Attention, toutes les hernies discales ne provoquent pas de sciatique !
  • La fameuse sciatalgie de la femme enceinte : compression du nerf sciatique par le muscle piriforme. La douleur se traduit par une sciatique mais est beaucoup moins grave car l'étirement régulier du muscle piriforme et une séance d'ostéopathie pour mobiliser correctement le bassin suffit souvent à soulager la patiente

Causes plus rares :

  • Arthrose au niveau des vertèbres lombaires
  • Une pathologie inflammatoire du rachis (spondylarthrite ankylosante, etc)
  • Un traumatisme sur la colonne lombaire
  • Un tassement vertébral lié à un traumatisme ou à l'ostéoporose
  • Une tumeur ou une métastases osseuses au niveau lombaire
  • Une infection de la colonne vertébrale (ex : la maladie de Pott ou tuberculose osseuse)

Facteurs favorisants de la sciatique

  • Maformations (scoliose, autres)
  • Traumatismes et micro traumatismes
  • Surpoids
  • Arthrose
  • Port régulier de charges lourdes surtout si une composant de rotation d'y ajoute.
  • La grossesse


Sport et dos : Attention beaucoup de fausses idées !

Les micro-traumatismes liées à la pratique régulière d'une activité physique renforce l'os mais aussi les disques entre les vertèbres.

La course-à-pied est donc très bénéfique pour le dos.
La natation, sans préparation physique à sec, augmente le risque de développer des discopathies car moins de contraintes sont imposées aux disques.

BOUGER, SAUTER fait donc partie de la prévention des sciatiques !
 

Traitements des sciatiques, sciatalgies

Le traitement dépend énormément de la cause de la sciatique. Il peut donc aller de l'étirement, d'une prise en charge en ostéopathie ou kinésithérapie à la chirurgie.

Médicaments

Les médicaments les plus couramment utilisés dans les cas de sciatiques sont :

  • Antalgiques
  • Anti-inflammatoires de courte durée
  • Décontractants musculaires

Electrothérapie

L'électrothérapie permet de soulager la douleur du patient mais ne la traite pas. L'électrothérapie a pour but d'envoyer un influx au cerveau pour que les récepteurs d'informations soient saturés et que le cerveau ne puisse plus intégrer les signaux de douleur. Le patient ne ressent donc plus la douleur ou du moins elle est atténuée.

Kinésithérapie

Des séances de kinésithérapie permettent non seulement de soulager le patient avec des massages mais surtout de renforcer le dos du patient grâce à des exercices spécifiques pour éviter que la douleur ne revienne. En effet, les muscles font office de poteau sur la colonne vertébrale, plus on est musclé, plus le dos est maintenu moins on a de douleur. Il est donc nécessaire d'entretenir une bonne condition physique et ne pas oublier de continuer ses exercices à la maison après l'arrêt des séances de Kiné.

L'ostéopathie

sciatique sciatalgie bon osteopathe Versailles Chantiers 78000 Yvelines

Le rôle de l'ostéopathe va être dans un premier temps de tester afin de déterminer si la prise en charge en ostéopathie est possible. En cas de doute, il vous réorientera vers un spécialiste ou votre médecin généraliste pour plus d'examens.

Dans certains cas, le praticien adaptera ses techniques. En effet, votre ostéopathe ne vous fera pas "craquer" les vertèbres au niveau desquelles il y a une hernie discale ou un tassement vertébral.

Après son examen clinique, votre praticien va traiter votre corps avec un ensemble de techniques afin de permettre un fonctionnement optimal de votre organisme.

Chirurgie

La chirurgie est rare et n'est nécessaire que dans moins de 5% des cas de sciatique.

Marie Messager
Ostéopathe à Versailles
78000 - Yvelines


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion