OSTEOPATHE
Versailles - 78000

Torticolis et ostéopathie

Les pathologies et l'ostéopathie
osteo versailles torticolis cervicalgie

Qu'est ce qu'un torticolis ?

Souvent assimilé à un blocage vertébral et plus particulièrement cervical (dans la région du cou), le torticolis se caractérise en fait par une contracture anormalement importante et continue d’un ou de plusieurs muscles de la région cervico-scapulaire, entre le cou et les épaules.

Pouvant être très handicapant, c’est un problème relativement fréquent et qui touche plus les femmes que les hommes.

Le principal muscle en cause est le muscle sterno-cleido-occipito-mastoïdien, qui relie le sternum et la clavicule (à la base du cou) à l’occiput et la mastoïde au niveau crâne (derrière l’oreille), mais le trapèze (qui relie notamment l’épaule aux vertèbres cervicales et thoraciques) peut également être en cause.

Les différents types de torticolis

On distingue principalement quatre types de torticolis :

Le torticolis bénin

Survenant en général au réveil, il est souvent consécutif à une position contraignante maintenue ou suite à une exposition au froid. Il s’accompagne d’une diminution de la mobilité cervicale.

Le torticolis spasmodique

D’apparition brutale, il est lié à des contractions musculaires anormales. Il se traduit par le maintien d’une position antalgique avec le cou en flexion-latérale et/ou rotation et une quasi-impossibilité à bouger le cou.

Le torticolis congénital

Il touche très fréquemment les nouveaux nés et est lié au maintien d’une position en rotation et flexion latérale du cou durant les dernières semaines de le vie fœtale.

Le torticolis traumatique

Ce type de torticolis survient suite à un traumatisme comme un accident de voiture, ou encore un manège un peu violent, le corps réagit donc afin de protéger la zone du cou. Pour ce faire, les muscles se spasment, se contractent pour stabiliser au maximum le cou qui a été mis à mal. Les douleurs sont alors très vive et le mouvement est quasi impossible.

Les causes du torticolis

Les causes les plus fréquentes de torticolis (hormis pour le torticolis congénital) sont donc :

  • le maintien d’une position contraignante (en bricolant sous un évier par exemple),
  • l’exposition prolongée du cou au froid et/ou au vent particulièrement dans un contexte de fatigue et/ou de stress importants.
  • le stress avec notamment un changement de situation (déménagement, séparation, changement de travail)
  • un traumatisme : accident de voiture, chute sur les fesses, etc

Le traitement du torticolis

Les médicaments ?

Le traitement médical ne règle pas la cause en soit mais permet d'apporter du soulagement au patient.

Les anti inflammatoires sont les plus souvent prescrits. Cependant, même s'ils soulagent ils peuvent avoir un effet délétère à plus long terme à savoir qu'ils abiment les tissus... Mais aussi ils stoppent l'inflammation naturelle mis en place par le corps pour récupérer plus vite. Donc stopper l'inflammation peut vous soulager à court terme mais rendra votre récupération plus longue.

Soigner le torticolis grâce à l'ostéopathie

osteopathe cervicale torticolis versailles

Le rôle de votre ostéopathe est ici très important. En effet, grâce à la palpation et aux différents tests effectués, il lui sera possible de déterminer la ou les causes du torticolis, et donc d’agir dessus afin d’en éliminer les symptômes au plus vite.

Il lui sera également possible de poser une bande de kinésio-taping afin de diminuer la tension musculaire et de raccourcir le temps de récupération suite à la consultation. Puisque quelques jours de repos sont en général nécessaires à une complète récupération.

Dans le cas du torticolis congénital le rôle de votre ostéopathe est également fondamental, puisqu’une prise en charge rapide permettra de diminuer le risque d’installation d’une plagiocéphalie importante (asymétrie du crâne) chez l’enfant. Dans les cas extrêmes, il arrive toutefois que le traitement du tortiolis congénital soit chirurgical si les fibres musculaires sont trop courtes pour permettre le retour à une position physiologique.

Prévention du torticolis

Le rôle de l'ostéopathe est aussi de prévenir les récidives des torticolis, aussi pour éviter qu'un torticolis se survienne ou revienne, il est nécessaire d'entretenir la mobilité et souplesse articulaire grâce à des exercices simples mais aussi de muscler votre cou.

Entretenir la souplesse du cou

Mobilité du cou: prévention torticolis

Muscler votre cou

muscler le cou avec le gainage prévention torticolis osteopathe

Gainage

Le gainage fait travailler tous les muscles de votre corps. En restant en position statique, il faut aussi maintenir la tête dans l'axe, vous renforcez alors tous les muscles du cou.

Le contracté-relâché

C'est cet exercice que nous faisons faire au rugbyman pour renforcer les muscles du cou et limiter les blessures lors du jeu. Vous n'êtes pas rugbyman, ce n'est pas grave, pratiquez quotidiennement quelques secondes ces exercices, vos douleurs en seront diminuées.

Pour muscler votre cou, il vous suffit de tenir votre tête avec vos mains, de pousser dans un sens avec votre tête et de contrer ce mouvement avec vos mains ou encore un mur. Vous pouvez emmener votre tête vers l'avant (en flexion) et la contrer pendant quelques secondes, puis vers l'arrière et sur les côtés (en emmenant la tête en inclinaison, comme si vous vouliez mettre votre tête sur l'épaule).

Marie Messager
Ostéopathe D.0 à Versailles
78000 Versailles

osteo_versailles_

Damien Fabre
Ostéopathe D.O à Versailles
78000 Versailles


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion