OSTEOPATHE
Versailles - 78000

Maladie de Dupuytren et ostéopathie

Les pathologies et l'ostéopathie

Qu'est-ce que la maladie de Dupuytren ?

main_maladie_de_dupuytren osteopathe

La maladie de Dupuytren, décrite dans les années 1830, correspond à un épaississement anormal fibreux (on parle alors de fibrose) associée à une rétraction de l’aponévrose palmaire, c’est-à-dire de la membrane située sous la peau au niveau de la paume de la main.

Ceci va provoquer des nodules ou des brides fibreuses que l’on va retrouver dans l’axe des doigts. En s’épaississant, cela va provoquer une rétraction des tissus et un ou plusieurs doigts (en fonction de l’atteinte) vont progressivement se fléchir. A force l’extension des doigts et donc l’ouverture de la main peut être très limitée voire impossible. Les activités de la vie quotidienne peuvent donc en être très affectées.

Qui est touché par la maladie de Dupuytren ?

Aux Etats-unis, c’est environ 5% de la population qui est touchée !

Elle touche plus fréquemment les hommes que les femmes, en particulier vers 45 ans.
Il existe une cause génétique mais la présence de ce gêne ne signifie pas forcément que la personne développera la maladie.

Les facteurs de risque sont :

  • Diabète
  • Alcoolisme
  • Epilepsie

Les symptômes de Dupuytren :

  • Présence de nodules ou cordes fibreuses dans la paume de la main qui suivent l’axe des doigts. On parle de doigt en griffe ;
  • Doigts plus ou moins en flexion avec limitation voire impossibilité d’étendre le doigt ;
  • Impossibilité de mettre la main à plat sur une table ;
  • Atteinte des 2 mains de 50% des cas (la droite deux fois plus souvent que la gauche).

Diagnostic de la maladie de Dupuytren

Le diagnostic est avant tout clinique et assez simple. 

Il se pose sur :

  • L’observation : les déformations (nodules, cordes) sont visibles
  • La palpation : ces déformations sont palpables
  • Le test : il est possible d’emmener un ou plusieurs doigts en extension et d’observer la majoration des déformations et la limitation d’amplitude.

Des examens d’imagerie peuvent confirmer le diagnostic comme l’échographie, l’IRM, etc mais ne sont pas nécessaires.

Traitement de la maladie de Dupuytren

Quand traiter ?

Cette maladie ne disparaît pas toute seule, dans le meilleur des cas, elle stagne et la déformation ainsi que ces répercussions n’évoluent plus. 

Nous recommandons de traiter la maladie dès qu’une gêne fonctionnelle apparaît sur un ou plusieurs doigts, à savoir quand un ou plusieurs doigts restent en légère flexion et que cette flexion n’est pas réductible.

On peut par exemple demander au patient de mettre sa main complètement à plat sur une surface et s’il n’y arrive pas, le traitement peut être envisagé.

Les différents traitements :

Le traitement dépend de l’avancée, il peut aller de l’injection de corticoïdes ou de collagénase dans un nodule à une intervention chirurgicale. L’aponévrotomie percutanée à l'aiguille est à privilégier avant une intervention chirurgicale plus lourde, si le stade le permet. Elle consiste à venir sectionner et disséquer les cordes et nodules fibreux grâce à des mini aiguilles.

Il peut arriver que la maladie de Dupuytren récidive après une intervention chirurgicale si l’ablation de la membrane est incomplète ou si une nouvelle atteinte se développe.

Il est nécessaire de consulter un chirurgien de la main.

L’ostéopathie et la maladie de Dupuytren

maladie de Dupuytren osteo versailles

Même si nous aimerions beaucoup, l’ostéopathie ne guérit pas la maladie de Dupuytren. Elle permet juste d’assouplir les tissus et de ralentir l’avancée et de traiter les compensations mises en place par le corps. Elle est donc complémentaire aux autres approches.

Marie Messager
Ostéopathe D.O
A Versailles 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion