OSTEOPATHE
Versailles - 78000

Les étapes de l’accouchement par voie basse

Gynéco - Pédiatrie - Femme Enceinte - Bébé

Des premières contractions jusqu’au moment où vous tenez bébé dans vos bras les étapes sont longues. Parce qu’il est important de se projeter et de visualiser ce grand jour, nous vous présentons dans cet article les grandes étapes de l’accouchement.

Etape 1 : La dilatation ou phase de travail

accouchement etapes phase de travail

Cette étape est la phase dite de travail, c’est-à-dire que les contractions commencent et qu’elles agissent sur le col de l’utérus en le raccourcissant. Ceci va permettre l’ouverture du col. La femme peut avoir perdu les eaux ou les perdre dans cette phase.

« Vous êtes à 2 doigts »

Cette phrase ne vous dit rien, c’est normal. La sage-femme mesure l’ouverture du col avec une mesure non pas un decimètre mais avec ses doigts. 1 doigt correspond à 1 centimètre. « 2 doigts » correspond à la possibilité pour la sage-femme de placer deux dents au niveau de votre col utérin. Une dilatation totale, c’est-à-dire la grande ouverture du col, est de 10 centimètres.

Les premiers centimètres peuvent être longs, voire très longs, mais rassurez-vous les derniers sont plus rapides à arriver. En général c’est à partir de 3 cm que la future maman est emmenée en salle de travail. 

C’est là que l’on va installer un monitoring afin d’écouter le rythme cardiaque du bébé. En pratique, le monitoring c’est un appareil avec deux électrodes et une ceinture élastique. En cas de trouble du rythme cardiaque de bébé, une sage-femme est immédiatement informée.

C’est aussi à ce moment-là que la douleur devient compliquée à gérer. En effet, cette phase peut être longue de quelques heures à 2 jours. Il est important de se préparer à la douleur et de mettre en place des méthodes.

Pour supporter la douleur voici quelques conseils :

accouchement etape swiss ball
  • Suivre au préalable des cours de préparation à l’accouchemen
  • Utiliser un ballon de grossesse (swiss ball) et se mobiliser sur le ballon
  • Varier les positions notamment s’accroupir
  • Techniques de respiration, de relaxation et de visualisation. Pensez à inspirer en gonflant le ventre.
  • Utilisation de compresses chaudes ou froides
  • Demander à votre conjoint de vous masser le bas du dos
  • Péridurale ? si la douleur est trop insupportable vous pouvez demander une péridurale si elle ne vous a pas déjà été proposée.

Etape 2 : l’expulsion de bébé

Lorsque le col est complètement dilaté, votre bébé va descendre d’environ 7 à 9 centimètres. Il n’y a pas de règle quant à la durée de cette étape, pour certains cette phase dure moins de 10 minutes et pour d’autres ça peut durer 45 minutes.

Mais rassurez-vous vous ne serez pas toute seule, une sage-femme ou un médecin sera là pour vous coacher durant toute cette phase.

Afin de laisser passer la tête du bébé qui arrive en premier (sauf dans les cas de naissance en siège, c’est-à-dire par les fesses), votre périnée va s’étirer. Parfois, il peut se déchirer et parfois c’est l’équipe médicale qui peut décider de le couper pour laisser passer bébé, on parle alors d’épisiotomie. Une fois la tête sortie, le corps médical va sortir le reste de votre bébé.

La présentation du bébé aux parents

Si votre bébé se porte bien, l’équipe médicale va tout de suite poser votre bébé contre la maman. Le peau à peau est grandement conseillé, ce qui va aider à augmenter la sécrétion de l’hormone dite de l’attachement maternelle, l’ocytocine. C’est cette hormone qui va aider l’utérus à se contracter afin de bien décoller le placenta et ainsi éviter le risque d’hémorragie. Ce premier contact est aussi important pour la mise en place de l’allaitement.

accouchement

Clampage du cordon ombilical : le calmage tardif

accouchement clampage cordon ombilical

Retarder le clampage permet de maintenir la circulation du sang entre le placenta et le bébé. Selon les études, cela permettrait d’améliorer l’apport en fer de l’enfant, et ce pendant une durée de 6 mois et ainsi lutter contre l’anémie infantile

Le cordon ombilical a pour but tout au long de la grossesse d’apporter la vascularisation et les nutriments au bébé. Lors des quelques minutes qui suivent l’accouchement.

Tout ce temps, votre bébé est encore relié à son cordon ombilical si le personnel médical le permet. En effet, de nombreuses études montrent l’importance du clampage tardif du cordon ombilical. On parle de clampage tardif lorsque ce dernier est coupé plus d’une minute après l’accouchement. L’OMS préconise entre 1 à 3 minutes. Le clampage tardif n’est pas toujours possible lorsque des soins d’urgence sont nécessaires au bébé.

L’examen du nouveau-né :

Après quelques instants le corps médical procéde à l’examen du bébé. Cet examen est standardisé et permet d’établir le score d’Apgar inscrit sur les carnets de santé :

apgar score naissance bebe nouveau ne

D’autres examens sont effectués comme les réflexes, la mobilité des hanches, etc.

Etape 3 : La délivrance

Il est important que les femmes sur le point d’accoucher soit au fait de cette étape car malgré la naissance de bébé, il reste une dernière étape tout aussi importante, moins douloureuse rassurez-vous.

La délivrance a lieu environ 15-20 minutes après l’accouchement. De nouvelles petites contractions vont se mettre en place, permises par l’ocytocine maternelle. Dans certains hopitaux, afin de prévenir le risque d’hémorragie du post partum, de l’ocytocine de synthèse est injectée directement aux femmes. Ces contractions permettent de décoller le placenta.

Le personnel médical va vous aider à évacuer le placenta qui ressemble à une grosse galette sanguine. Une fois sorti, il serra placer sur une table afin que le corps médical vérifie qu’il est complet et qu’un bout n’est pas rester à l’intérieur.

Si un bout est à l’intérieur cela signifie que la mère continue d’apporter du sang au placenta mais vu que ce dernier n’est plus relié à rien, cela va provoquer des saignements. Là est le risque d’hémorragie du post-partum.

Dans ce cas, la sage-femme ou le médecin va procéder à ce qu’on appelle la révision utérine, c’est-à-dire qu’elle va plonger la main dans votre utérus afin d’enlever tous les morceaux de placenta. Cette manœuvre n’est pas systématique mais est assez douloureuse.

Etape 4 : La récupération

accouchement nouveau ne

Et voilà félicitations votre bébé est né. La mère va devoir se reposer tout en étant sous la supervision de l’équipe médicale qui vérifiera régulièrement son état de santé (tension, saignements, etc) mais aussi celui du bébé.

Avant d’être conduite en chambre, la maman passe en général 2 heures dans la salle de naissance.

Marie Messager
Ostéopathe D.O
2 rue Alexis de Tocqueville
78000 Versailles


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion