OSTEOPATHE
Versailles - 78000

L'algoneurodystrophie ou SRDC et ostéopathie

06 Déc 2022 Marie Messager - Ostéopathe Versailles 78000 Yvelines Les pathologies et l'ostéopathie

Qu'est-ce que le SRDC alias l'algoneurodystrophie ?

Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC), autrefois appelé algoneurodystrophie, se caractérise par une ou plusieurs régions articulaires douloureuses. Toutes les articulations du corps peuvent être touchées. Les personnes atteintes de l'algoneurodystrophie sont souvent sensibles aux stimuli, ont des articulations raides et des troubles vasomoteurs (transpiration excessive, œdème). La maladie évolue généralement de manière favorable sans laisser de séquelles, mais peut durer de 12 à 24 mois.

Epidémiologie de l'algoneurodystrophie

Le syndrome douloureux régional complexe peut toucher des personnes de tout âge, mais il est le plus courant chez les individus âgés de 50 à 70 ans.

On observe une prévalence 3 fois plus élevé chez les femmes mais est rare chez les enfants et les adolescents et souvent mal diagnostiqué, en particulier chez les sportifs de haut niveau.

Les facteurs déclenchants du syndrome douloureux régional complexe

Le mécanisme exact de la survenue de l'algoneurodystrophie (SDRC) n'est pas bien compris, mais il pourrait être lié à un dysfonctionnement du système nerveux central ou périphérique.

Les principaux facteurs déclenchants de cette pathologie :

  • Une traumatisme / micro traumatismes répétées
  • Une chirurgie orthopédique
  • Une immobilisation prolongée

Les différentes phases de l'algo

2 phases composent cette pathologie :

1. La phase chaude de l'algoneurodystrophie

Cette phase est caractérisée par le développement d'une réaction inflammatoire dans la zone touchée. Elle peut durer entre quelques semaines et quelques mois.

Les symptômes typiques du SDRC comprennent :

  • Signes d'inflammation (rougeur, douleur, chaleur et gonflement)
  • Des douleurs articulaires
  • Une réduction de la mobilité de l'articulation
  • Une hypersensibilité

2. La phase froide de l'algoneurodystrophie

La phase froide du syndrome douloureux régional complexe (SDRC) se produit à la suite de la phase chaude. Certains patients peuvent présenter uniquement l'une ou l'autre de ces phases.

La phase chaude se caractérise par :

  • Une réduction significative de la mobilité articulaire dans la zone touchée
  • Une peau froide et pâle
  • De l'anxiété

Diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic du SDRC est difficile, car aucun examen spécifique ne permet de le détecter directement. Il repose principalement sur l'interrogatoire du patient, l'auscultation et, éventuellement, des examens d'imagerie (radiographie, IRM, ostéodensitométrie, scintigraphie). Il est important de vérifier si les douleurs articulaires ne sont pas causées par d'autres conditions comme l'arthrite ou une infection articulaire.

Traitement du syndrome douloureux régional complexe

Le traitement optimal du SDRC est pluridisciplinaire. Il peut inclure une prise en charge fonctionnelle avec un thérapeute manuel comme un kinésithérapeute ou un ostéopathe pour la rééducation et la mobilisation de la zone articulaire affectée. Le drainage lymphatique et une activité physique régulière et adaptée sont également recommandés. Le médecin peut également prescrire des médicaments pour soulager les symptômes tels que des analgésiques ou des anti-inflammatoires.

Il peut être nécessaire que le patient reçoive une aide psychologique pour comprendre et gérer ses douleurs, ainsi que pour traiter l'aspect anxiogène de la maladie. Selon certaines études récentes, la prise quotidienne de vitamine C après une fracture pourrait réduire le risque de syndrome douloureux régional complexe.

L'ostéopathie et le SDRC

L'ostéopathie pour les patients atteints de syndrome douloureux régional complexe (SDRC) est courant et peut être très utile.

L'ostéopathe travaillera sur les zones de mobilité réduite et zones douloureuses pour lutter contre la perte de mobilité articulaire.

Le but sera également d'éliminer les dysfonctions mécaniques et les tensions causées par l'adaptation à la douleur.

En complément de la consultation, votre praticien pourra vous poser éventuellement une bande de kinésiologie ainsi que des conseils de mobilité ou d'exercice physique adapté.


Marie Messager
Ostéopathe D.O
2 rue Alexis de Tocqueville
78000 Versailles

Marie messager ostéopathe versailles

Articles similaires

Derniers articles

Le rhume de hanche

Qu'est-ce que le syndrome de Moersch-Woltman (ou Stiff person syndrom ou syndrome de la personne raide)

Syndrome de Tietze et l'ostéopathie

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion