OSTEOPATHE
Versailles - 78000

La décompensation du chef d'entreprise

10 Déc 2022 Marie Messager - Ostéopathe Versailles 78000 Yvelines Divers

Cette "décompensation" concerne tous types de personnes mais je l'ai particulièrement contastée dans les postes à responsabilité mais un indépendant, comme un salarié peut être touché.

On lit de nombreux articles sur le bien-être des salariés mais on parle très peu du bien-être des dirigeants et managers. 

Le but de cet article est de décrire un phénomène tabou mais bien plus fréquent que ce que l’on croit pour ces dirigeants / managers qui sont souvent obligés de faire bonne figure au quotidien. 

En tant qu’ostéopathe, beaucoup de ces profils me consultent et font tomber leurs masques pendant les consultations où ils peuvent enfin libérer leurs tensions.

Les durs chiffres de l'état des chefs d'entreprise :

63% des chefs d’entreprise (de PME) sont stressés.

42% souffrent d’angoisse

½ souffrent de troubles du sommeil

1 à 2 chefs d’entreprise se suicident chaque jour (selon l’observatoire de la santé des dirigeants)

Qu’est-ce que la décompensation du chef d’entreprise ?

Pensez au moment où vous avez bien bossé, clôturé tous vos dossiers (ou presque), et que vous êtes prêt à partir en vacances. Et maintenant voyez-vous le moment où le lendemain ou les jours qui suivent le début de votre congé, vous vous retrouvez complètement bloqué du dos ou du cou et que vous êtes cloué au lit, vous pourrissant ainsi vos rares jours de congés.

Eh bien c’est ça la « décompensation du chef d’entreprise » !

Pourquoi ce nom « décompensation » ?

Tout au long de l’année, des semaines, le chef d’entreprise ou le cadre va prendre sur lui. Bien sûr c’est inconscient, son esprit va prendre le dessus sur son corps et il arrivera à faire ses journées sans douleurs, sans trop de fatigue, avec parfois avec quelques petits signes (maux de tête, gênes dans le dos, etc mais qui n’a aucune douleur ?!). Le corps du dirigeant arrive à compenser les petits problèmes, déséquilibres.

Mais une fois que son cerveau comprend qu’il peut se relâcher et souffler, le corps va inconsciemment arrêter de compenser et va donc décompenser, lâcher et là c’est la galère ! La tour qui oscillait depuis quelque temps, s'effondre...

Exemples des facteurs de décompensation du chef d’entreprise :

Ce ne sont pas que l'arrivée en vacances qui va faire décompenser le dirigeant, la liste peut être longue, et il est important de retenir que ce ne sont pas que les mauvaises nouvelles la source de décompensation. Voici quelques exemples :

  • Quand vous finissez enfin votre levée de fond ;
  • Quand vous clôturez une procédure de licenciement ;
  • Quand vous finalisez une négociation compliquée avec un collaborateur ou un client ;
  • Quand vous achèvez un sprint commercial ou technique particulièrement ambitieux ;
  • Quand vous terminez un séminaire / team building car même si c’est un moment fun c’est beaucoup de pression ;
  • Quand vous sortez d'une salle après un pitch ou conférence.

Les symptômes de la décompensation du chef d’entreprise :

  • Fatigue / épuisement
  • Torticolis aigu
  • Lombalgie aigu / lumbago
  • Poussée d’eczéma, de psoriasis ou d’urticaire
  • Alopécie : perte des cheveux et / ou de la barbe
  • Tremblement de la paupière 
  • Troubles digestifs : diarrhée, constipation ou même alternance des deux
  • Troubles du sommeil

Comment prévenir et traiter la décompensation du chef d’entreprise ?

  • Prenez soin de vous : il est important de prendre soin de votre corps et de votre esprit en faisant de l'exercice régulièrement, en mangeant sainement, en dormant suffisamment et en prenant le temps de vous détendre et de vous ressourcer.
  • Soyez accompagné : que ce soit d'un psychologue, d'un coach en développement personnel, d'un coach sportif, de proches (amis ou famille), ou d'autres dirigeants d'entreprise, il est important de ne pas être seul et d'échanger.
  • Établissez des limites : il est important de savoir dire non et de définir des limites claires pour éviter de surcharger votre emploi du temps et de vous épuiser. N'hésitez pas à dire non à des demandes qui vous semblent trop lourdes ou qui ne vous conviennent pas.
  • Gérez votre stress : il est important de trouver des moyens efficaces pour gérer votre stress, comme des techniques de relaxation, de la méditation ou des activités qui vous détendent. Évitez de vous mettre sous pression inutilement et apprenez à reconnaître les signes de surmenage pour pouvoir agir à temps.
  • Prenez du temps pour vous : il est important de prendre du temps pour vous, pour faire ce qui vous plaît et vous ressourcer. Cela peut être une activité physique, un loisir, un hobby ou toute autre activité qui vous permet de vous sentir bien et en paix avec vous-même. Du temps ne veut pas dire beaucoup de temps, dégagez un peu de temps mais de qualité optimale.

Consulter régulièrement son ostéopathe

Consulter régulièrement, ça peut être juste 1 à 2 fois par an !

osteo burn out decompensation du chef d'entreprise

Vous êtes comme une voiture. Si votre voiture est emmenée régulièrement en révision vous évitez les voyants bizarres qui s’allument et surtout la panne. Un check up ostéo c’est la révision de la voiture. Le but de faire un bilan de la tête aux pieds chez son ostéo est de lever toutes les petits dysfonctions avant que des symptômes (les voyants) n’apparaissent et surtout éviter la panne (la douleur aigue, la décompensation du corps).


Marie Messager
Ostéopathe D.O
2 rue Alexis de Tocqueville
78000 Versailles

Marie messager ostéopathe versailles

Articles similaires

Derniers articles

Le rhume de hanche

Qu'est-ce que le syndrome de Moersch-Woltman (ou Stiff person syndrom ou syndrome de la personne raide)

Syndrome de Tietze et l'ostéopathie

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion